Critères bibliographiques: aucun
Chercher d[u-v]El|d[u-v]Els|d[u-v]Eli.*|d[u-v]Elli.* dans tout le corpus
Nombre de formes uniques: 7

Critères de recherche: duel | duelistes | duellistes | duels | duël | duëls | dvel

Votre recherche a trouvé 98 occurrence(s)

Rapport ligne par ligne (KWIC)
Assorti par mot-clé et les mots à left.

Assortir les résultats par         

A_8_10 (bib:p.38)u’on l’accuse de conniuence au duel fait entre le bastard de Montolieu, Besson, puis q
C_9_52 (bib:p.38)u’on l’accuse de conniuence au duel fait entre le bastard de Montolieu, Besson, puis q
C_8_13 (bib:p.28)elle, Fend l’onde, retourne au duel.   LII.   D’vne fougue de Capitan, QVICHOT sou
B_9_19 (bib:p.7)ille de malheureux succez de ce duël vn chacun en a tesmoigné vn ressentiment incroya
C_4_59 (bib:p.8) ; Quoy qu’alors innocens en ce duël fameux. Que n’auons nous l’esprit de nous bat
C_4_59 (bib:p.7)ais leur peur triomphante en ce duël de marque, Fait la figue aux barbiers la nique à
B_9_23 (bib:p.8), qui est le premier autheur du duel, dans lequel il s’est exercé depuis le commence
B_9_23 (bib:p.6)peu, intitulé La destruction du duel, par le iugement de Messeigneurs les Mareschaux de
B_9_23 (bib:p.12)es illustres la detestation du duel. EXTRAICT DV DECRET DV Concile de Trente, contre l
B_9_22 (bib:p.7)uc de Beaufort, à l’occasion du duel d’entre luy le deffunct Duc de Nemours pour y es
C_7_50 (bib:p.15)tiquete Marquant les places du duel.     L’Air fait en hault son tintamare Elancé
B_18_14 (bib:p.9)t faire condamner, à raison du duel auec le Duc de Nemours. Mais le Duc de Beaufort a
B_9_27 (bib:p.6)ocureur General, pour raison du duël d’entre-luy de defunct Monsieur le Duc de Nemou
B_9_23 (bib:p.1)e qui a pour titre, Le recit du duel déplorable entre Messieurs les Ducs de Beaufort,
B_9_23 (bib:p.5) porte pour titre : Le Recit du duel déplorable entre Messieurs le Duc de Beaufort de
B_18_17 (bib:p.15)ttres d’abolition au suiet du duel dont il est question, y ayant respondu qu’oüy,
B_9_27 (bib:p.6)ttres d’abbolition, au sujet du duël dont estoit question, y ayant respondu qu’ouy 
B_8_32 (bib:p.6)nt qu’il auoir fait appeller en duel le Duc de Beaufort, son A. R. passant par ledit po
A_7_67 (bib:p.10)rs domestiques de se battre en duel pour sçauoir la verité des rapports qui leurs é
C_10_26 (bib:p.11)s domestiques de se battre en duel pour sçauoir la verité des rapports qui leurs é
B_18_14 (bib:p.9)chelieu, lequel s’est battu en duel, Duc de Beaufort, que la Cour veut faire condamner
A_6_79 (bib:p.18)ontre qui il s’estoit battu en duel. CHAP. XIII. Comme vn Esprit folet emporta Vetturi
C_6_60 (bib:p.18)ontre qui il s’estoit battu en duel. CHAP. XIII. Comme vn Esprit folet emporta Vetturi
B_9_23 (bib:p.9)nde, que pour s’estre battus en duel, on ne les punit point à cause de leur qualité d
A_9_26 (bib:p.33)tre appellé encore vne fois en duel par le Duc de Candale pour l’affaire des tuiller
B_9_21 (bib:p.17)u’il ne deuoit pas accepter le duel contre son beaufrere ; puis qu’il auoit refusé
B_14_16 (bib:p.17)’il ne deuoit pas accepter le duel contre son beaufrere, puis qu’il auoit refusé d
B_9_23 (bib:p.7)on protestation faite contre le duel par plusieurs Gentils-hommes de marque, comme auss
B_9_23 (bib:p.6)rbarie, tant de lâcheté dans le duel, qu’il faut que quoy seulement on cesse d’estr
B_9_23 (bib:p.9). 3. Que le Souuerain defend le duel comme chef de la Iustice, ne le condamne pas comme
B_9_23 (bib:p.6) 3. Que le Souuerain deffend le duel comme chef de la Iustice, ne le condamne point com
B_9_23 (bib:p.7)Nobles sont obligez d’éuiter le duel, puis qu’il tient lieu de crime dans toutes sort
B_9_23 (bib:p.6)ux qui puissent entreprendre le duel. Quant au premier de ces chefs, en remettant l’
B_9_23 (bib:p.12) authorisé en quelque façon le Duel, soit en droit ou en fait, ou qui mesme en auront
B_9_23 (bib:p.9)s Ordonnances qui foudroyent le duel, s’addressent principalement aux Nobles, qui se
C_7_2 (bib:p.5)xprés en France, où il offrit le duel à celuy qui voudroit maintenir que la Reyne sa s
B_9_23 (bib:p.10)naturel, du surnaturel : Or le duel est contre la raison, tendant à vne fin mauuaise
B_9_23 (bib:p.6)pour poltron qui aura refuse le duel, on qui n’aura point fait vn appel, ayant témoi
B_13_54 (bib:p.13)ns la capitale du Royaume. Le duel de Monsieur de Beaufort de Nemours luy rendoit vn
B_9_19 (bib:p.4)eur permettent non seulement le duël mais encore le commandement Vn homme ne passera q
B_9_23 (bib:p.6)eur permettent non seulement le duel, mais encore le commandent. 2. Qu’vn homme ne pa
B_1_1 (bib:p.170)ns les duels. Dauantage, si le duël est vne action genereuse, il s’ensuit que deux
B_18_7 (bib:p.5)enant de la Connestablie sur le duel du Duc de Beaufort, lesquelles le Parlement ne tro
C_5_65 (bib:p.5)enant de la Connestablie sur le duel du Duc de Beaufort, lesquelles le Parlement ne tro
A_9_2 (bib:p.21) de ce costé-là. Au surplus, le duel n’est qu’vne vertu de gladiateur, nous ne pouu
B_14_16 (bib:p.30) Duc de Beaufort, par quelque duël ou dans les Armées, si par ses intrigues il met
B_9_21 (bib:p.30)e Duc de Beaufort, par quelque duël ou dans les Armées, si par ses intrigues il met
B_18_17 (bib:p.5)re lui faites, à raison de son duel. Lesquelles ont esté cassees comme attentat, comm
B_18_16 (bib:p.10)sa iustification touchant son duel contre son beau frere deffunct, le Duc de Nemours
C_12_6 (bib:p.10) sa iustification touchant son duel contre son beau frere deffunct, le Duc de Nemours
C_2_24 (bib:p.7)eue, Qu’il vienne, que c’est vn duël Qui n’eut point violé la tréve Faite entre Pa
B_6_18 (bib:p.24)vn Course de Bague, ou dans vn Duel, ils passeront les plus polis en proprieté ? Ils
C_2_42_06 (bib:p.4)rde L’espée au poing pour vn duel Veu que c’est vn acte cruel, Sur peine de perdre
B_9_23 (bib:p.8)pour poltron qui aura resuse vn duel, ou qui n’aura pas fait vn appel, ayant témoign
B_9_23 (bib:p.9)nt ne connoistrons que tous les duelistes dans ces deplorables combats n’ont pas vne
C_7_69 (bib:p.4)neurs de rapieres, querelleurs, duelistes, ennemis de nôtre Estat, se retirent inconti
B_1_1 (bib:p.123)urs suiets : ennemis iurés des duellistes, comme ils ont montré par leurs Edicts, si
C_9_61 (bib:p.6) sans estre en peine ! tous ces duels m’ont raby plus de cinq à six ans de liberté,
A_9_2 (bib:p.21)uraliser en nous cette manie de duels, je ne la puis conceuoir que comme vn second pech
A_9_2 (bib:p.22). G. SIRE, Outre cette manie de duels, nôtre Noblesse s’est laissée preoccuper d’
C_9_61 (bib:p.7) vous entends parler de tant de duels, de valeur, de courage : mais puis que vous le v
B_18_37 (bib:p.31). C’estoient anciennement des duels, ce sont à cette heure rencontres batailles. La
C_12_36 (bib:p.31). C’estoient anciennement des duels, ce sont à cette heure rencontres batailles. La
A_6_79 (bib:p.19) nuict iour, 26 de l’Edict des duels qui n’estoit pas fait pour luy. 26 La Reyne dit
C_6_60 (bib:p.19) nuict iour, 26 de l’Edict des duels qui n’estoit pas fait pour luy. 26 La Reyne dit
B_9_23 (bib:p.5)st non seulement l’impunité des duels, de toutes sortes de crimes ; mais encore l’es
B_3_5 (bib:p.6)er, des reuoltes à reprimer, des duëls à punir, des meurtres à vanger: ma gouuernante
A_5_23 (bib:p.31)uffon du Roy, sur le sujet des duels du grand Boutheuille, qui auoit desia tué seize
C_3_31 (bib:p.31)uffon du Roy, sur le sujet des duels du grand Boutheuille, qui auoit desia tué seize
B_9_23 (bib:p.11)9. que le detestable vsage des duels introduit par l’œuure du Diable, à ce que par
B_9_23 (bib:p.12)9. QVE le detestable vsage des Duels introduit par l’instigation du diable, pour per
C_9_61 (bib:p.8)er qui m’aboit serbi en mes dix duels, qui fut attaqué, tué par vne troupe d’Ennemi
B_16_28 (bib:p.29)s n’ayez osté ces mal-heureux duels deffits desquels nous en auons veu depuis peu des
A_6_8 (bib:p.3) crimes en vertus, canonizer les duels, les meurtres les adulteres, mettre les Rois leur
C_6_6 (bib:p.3) crimes en vertus, canonizer les duels, les meurtres les adulteres, mettre les Rois leur
B_17_22 (bib:p.14)l a Scellé l’Edict contre les duels qui fut publié dans le Parlement, le Roy Parleme
B_9_23 (bib:p.12) Concile de Trente, contre les Duels, en la Session vingt-cinquiesme. Chap. 19. QVE le
D_1_7 (bib:p.16)e dégradent eux-mesmes dans les duels, pour prendre la qualité infame de gladiateurs.
B_1_1 (bib:p.170)nce, ne paroist point dans les duels. Dauantage, si le duël est vne action genereuse,
C_10_11 (bib:p.8)es violences, il deffendit les duels, il chastia rigoureusement les impies les blasphe
B_9_23 (bib:p.8) aussi dauantage à detester les duels que tout le reste des hommes qui sont capables de
A_9_2 (bib:p.21)u du monde; mais si on oste les duels, comment est-ce que la Noblesse pourra tesmoigner
B_14_16 (bib:p.3)ne se reconnoist point par les duels qu’il a fait, mais bien par les combats qu’il
B_9_21 (bib:p.3) ne se reconnoist point par les duels qu’il a fait, mais bien parles combats qu’il
A_9_2 (bib:p.20)a point quelque remede pour les duels. L. G. SIRE, Cette maladie qui paroist incurrable
B_1_1 (bib:p.169)timbrés, se persuadent que les duels ne sont pas moins glorieux aux ieunes Princes, qu
B_14_16 (bib:p.17)eois, on luy fait refuser les Duels du Duc de Candale, de Gerzé, de Brancas, de Ruui
B_9_21 (bib:p.17)geois, on luy fait refuser les Duels du Duc de Candale, de Gerzé, de Brancas, de Ruui
C_2_35 (bib:p.3)deffensif, Sert plus dans leurs duëls que lengin offensif. En cét arroy guerrier ces
B_16_28 (bib:p.29) si ozé de faire des apels ou duels, espandant le sang dans des querelles particulier
B_9_23 (bib:p.6) ie dis que pour les veritables duels (soit qu’on parle de ceux qui prouoquent, soit
B_9_19 (bib:p.1)ortation du fichier LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs le Duc de Beaufort de N
B_9_19 (bib:p.3)ORTEVR. M. DC. LII. LE RECIT DV DVEL deplorable entre Messieurs le Duc de Beaufort de N
B_9_23 (bib:p.3)e qui a pour titre, LE RECIT DV DVEL DEPLORABLE entre Messieurs les Ducs de Beaufort de
B_14_16 (bib:p.1)ière importation du fichier LE DVEL DE MONSIEVR LE DVC DE BEAVFORT IVSTIFIÉ PAR L’I
B_9_21 (bib:p.1)mière importation du fichier LE DVEL DE MONSIEVR LE DVC DE BEAVFORT IVSTIFIÉ PAR L’I
B_14_16 (bib:p.3)emens. A PARIS, M. DC. LII. LE DVEL DE MONSIEVR le Duc de Beaufort, iustifié par l’
B_9_21 (bib:p.3)nemens. A PARIS, M. DC. LII. LE DVEL DE MONSIEVR le Duc de Beaufort, iustifié par l’


Bibliographie de résultats

Anonyme [1649], DISCOVRS ADDRESSÉ AVX SOLDATS FRANCOIS. DEDIÉ A MR DESLANDES-PAYEN, Conseiller en Parlement. , françaisRéférence RIM : M0_1101. Cote locale : C_7_50.

Anonyme [1652], IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS REMARQVABLE DANS CE ROYAVME. Du Vendredy, 6 iusques au Vendredy 13 Septembre. 1652. , françaisRéférence RIM : M0_1740. Cote locale : B_18_14.

Anonyme [1652], IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS REMARQVABLE EN TOVT LE ROYAVME. Depuis le Vendredy, 20. iusques au Vendredy 27. Septembre. 1652. , françaisRéférence RIM : M0_1740. Cote locale : C_12_6.

Anonyme [1652], IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS REMARQVABLE EN TOVT LE ROYAVME. Depuis le Vendredy, 20. iusques au Vendredy 27. Septembre. 1652. , françaisRéférence RIM : M0_1740. Cote locale : B_18_16.

Anonyme [1652], IOVRNAL CONTENANT CE QVI SE PASSE DE PLVS REMARQVABLE EN TOVT LE ROYAVME. Depuis le Vendredy, 27. Septembre, iusques au Vendredy 4. Octobre, 1652. , françaisRéférence RIM : M0_1740. Cote locale : B_18_17.

Anonyme [1652], IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR tout le Royaume de France. ENSEMBLE CE QVI S’EST PASSE dans le Conseil du Roy & de Messieurs les Princes & du Parlement. , françaisRéférence RIM : M0_1758. Cote locale : C_5_65.

Anonyme [1652], IOVRNAL DE TOVT CE QVI S’EST PASSÉ PAR tout le Royaume de France. ENSEMBLE CE QVI S’EST PASSE dans le Conseil du Roy & de Messieurs les Princes & du Parlement. , françaisRéférence RIM : M0_1758. Cote locale : B_18_7.

Anonyme [1649], LA DECADANCE DES MAVVAIS MINISTRES D’ESTAT, ET LES FRVICTS QV’ILS ONT RECEVS POVR LEVRS SALAIRES. Dediée aux Amateurs de la Paix. , françaisRéférence RIM : M0_865. Cote locale : C_7_2.

Anonyme [1650], LA POLITIQVE SICILIENNE, OV LES PERNICIEVX desseins du Cardinal Mazarin; Declarés à Monseigneur le Duc DE BEAVFORT de la part de toutes les Prouinces de France. , françaisRéférence RIM : M0_2817. Cote locale : A_9_26.

Anonyme [1649], LA RENCONTRE D’VN GASCON ET D’VN POITEVIN, LES FANFARONADES DE L’VN, ET LES CONTINVELLES RAILLERIES DE L’AVTRE. DIALOGVE. , françaisRéférence RIM : M0_3346. Cote locale : C_9_61.

Fortin, Pierre (sieur de La Hoguette) [1650], CATECHISME ROYAL. , françaisRéférence RIM : M0_653. Cote locale : A_9_2.

Anactofile [signé] [1649], L’OYSEAV DE RIVIERE, OV LE TOVRNOY NAVAL. DEDIÉ AVX MARINIERS. , français, latinRéférence RIM : M0_2587. Cote locale : C_8_13.

Anonyme [1649], LE COMBAT FVRIEVX DE DEVX ITALIENS. EN VERS BVRLESQVES. , françaisRéférence RIM : M0_713. Cote locale : C_2_35.

Anonyme [1652], LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs le Duc de Beaufort & de Nemours. Auec ce qui s’est passé dans le Luxembourg entre Monsieur le Prince & le Comte de Rieux. , français, latinRéférence RIM : M0_2992. Cote locale : B_9_19.

Anonyme [1652], LES RIS ET LES PLEVRS DE LA FRANCE SVR LA CONDVITE DE LA REYNE, Et du Conseil d’Estat. Découurants l’Origine de nos miseres & des Calamitez publiques. , françaisRéférence RIM : M0_3551. Cote locale : B_6_18.

Anonyme [1652], L’ABOLITION DE MONSIEVR LE DVC DE BEAVFORT AV PARLEMENT DE PARIS. Auec les dernieres Nouvelles de l’Armées de Messieurs les Princes, & l’ordre que Monsieur le Prince à donné pour oster les viures au Mareschal de Turenne. , françaisRéférence RIM : M0_14. Cote locale : B_9_22.

Anonyme [1650], L’ENTREE MAGNIFIQVE ET TRIOMPHANTE DE MARDY-GRAS DANS TOVTES LES villes de son Royaume. AVEC LES RESIOUYSSANCES de toutes les Harangeres de Paris: Et les Arrests donnez tant contre tous les Critiques, Rabats-joyes, Mauplaisans, & trouble-festes. Ensemble les Priuileges octroyez à tous bons Frippelippes, Patelin, Rabelistes, & Enfans sans soucy. , françaisRéférence RIM : M0_1228. Cote locale : C_7_69.

Anonyme [1652], L’INTERPRETE DV CARACTERE DV ROYALISTE, Monstrant à Agathon quelle a esté la conduitte de Monseigneur Seguier, Chancelier de France, dans tous ces emplois. , françaisRéférence RIM : M0_1722. Cote locale : B_17_22.

Saint-Julien,? [?] [1649], LE SIXIESME COVRRIER FRANCOIS, TRADVIT FIDELLEMENT en Vers Burlesques. , françaisRéférence RIM : M0_2848. Cote locale : C_2_42_06.

Anonyme [1649], LE VERITABLE TABLEAV DE LA CALOMNIE ET LE PORTRAICT DES Medisans, exposez en public, par la Vertu triomphante du Vice. AVEC VN DISCOVR MORAL, SVR le mesme sujet. , françaisRéférence RIM : M0_3965. Cote locale : A_7_67.

Anonyme [1649], LE VERITABLE TABLEAV DE LA CALOMNIE ET LE PORTRAICT DES Medisans, exposez en public, par la Vertu triomphante du Vice. AVEC VN DISCOVR MORAL, SVR le mesme sujet. , françaisRéférence RIM : M0_3965. Cote locale : C_10_26.

Anonyme [1652], LES PARADOXES DE L’ESLOIGNEMENT DE MAZARIN : Pour sçauoir, I. S’il se tiendra tousiours loin de la Cour, ou si son retour se fera dans peu de iours comme on le croit. II. Si nous deuons nous réjoüir ou nous affliger de son depart. III. Si son esloignement nous produira la paix ou la guerre. IV. Et si nous trouuerons la fin de nos maux en ce bien tant souhaité. AVEC VN CVRIEVX EXAMEN de la conduite & des intentions de Messieurs les Princes, & du Coadjuteur. , françaisRéférence RIM : M0_2678. Cote locale : B_13_54.

Anonyme [1649], LETTRE D’AVIS A MESSIEVRS DV PARLEMENT DE PARIS ESCRITE PAR VN PROVINCIAL. , français, latinRéférence RIM : M0_1837. Cote locale : A_5_23.

Anonyme [1649], LETTRE D’AVIS A MESSIEVRS DV PARLEMENT DE PARIS, ESCRITE PAR VN PROVINCIAL. , français, latinRéférence RIM : M0_1837. Cote locale : C_3_31.

Anonyme [1649], MAXIMES MORALES ET CHRESTIENNES, POVR LE REPOS DES CONSCIENCES dans les affaires presentes. Pour seruir d’Instruction aux Curez, aux Predicateurs & aux Confesseurs. Dressées & enuoyées de S. Germain en Laye, par vn Theologien, fidele Officier du Roy. A MESSIEVRS DV PARLEMENT. , françaisRéférence RIM : M0_2427. Cote locale : A_6_8.

Anonyme [1649], MAXIMES MORALES, ET CHRESTIENNES, POVR LE REPOS DES CONSCIENCES dans les affaires presentes. Pour seruir d’instruction aux Curez, aux Predicateurs & aux Confesseurs. Dressées & enuoyées de S. Germain en Laye, par vn Theologien, fidele Officier du Roy. A MESSIEVRS DV PARLEMENT. , françaisRéférence RIM : M0_2427. Cote locale : C_6_6.

Anonyme [1652], OVIDE PARLANT A TIESTE, Luy monstrant l’ordre qu’il doit tenir pour gouuerner vn Estat, & le rendre victorieux malgré ses Ennemis. I. Que la Coustume doit estre obseruée, sans que l’on y puisse mettre empeschement. II. Que les Loix receuës, ne se doiuent aucunement changer. III. Que l’Espée roüillée de Iustice, peut perdre le Mazarin par ses nouuelles Loix. IV. Que les Loix permettent d’appeler mains ennemies pour esuiter vne continuelle guerre. V. Que les Vertus modernes, ce doiuent loüer autant que les anciennes. VI. Que son Altesse Royalle, Messieurs les Princes, & le Parlement, sont obligez de retirer le Roy d’entre les mains du Mazarin. , français, latinRéférence RIM : M0_2637. Cote locale : B_18_37.

Anonyme [1652], OVIDE PARLANT A TIESTE, Luy monstrant l’ordre qu’il doit tenir pour gouuerner vn Estat, & le rendre victorieux malgré ses Ennemis. I. Que la Coustume doit estre obseruée, sans que l’on y puisse mettre empeschement. II. Que les Loix receuës, ne se doiuent aucunement changer. III. Que l’Espée roüillée de Iustice, peut perdre le Mazarin par ses nouuelles Loix. IV. Que les Loix permettent d’appeler mains ennemies pour esuiter vne continuelle guerre. V. Que les Vertus modernes, ce doiuent loüer autant que les anciennes. VI. Que son Altesse Royalle, Messieurs les Princes, & le Parlement, sont obligez de retirer le Roy d’entre les mains du Mazarin. , français, latinRéférence RIM : M0_2637. Cote locale : C_12_36.

Anonyme [1652], PARIS AVX PIEDS DV ROY LOVYS XIV. , françaisRéférence RIM : M0_2690. Cote locale : B_3_5.

Anonyme [1652], RELATION GENERALE, De tout ce qui s’est fait & passé dans la Ville d’Orleans, depuis l’arriuée de Mademoiselle. Auec le Recit de tout ce qui s’est passé dans la Ville de Paris, depuis sa sortie. , françaisRéférence RIM : M0_3172. Cote locale : B_8_32.

Anonyme [1652], RELATION VERITABLE DE TOVT CE QVI s’est passé en Parlement, le Lundy trentiesme Sept. 1652. EN PRESENCE DE SON ALTESSE Royale, & plusieurs Ducs & Pairs de France. AVEC L’ARREST D’ABOLITION de Monsieur le Duc de Beaufort. Ensemble la Response de Messieurs le Chancellier & Garde des Sceaux de France, aux Lettres de Monsieur l’Aduocat General Talon. , françaisRéférence RIM : M0_3246. Cote locale : B_9_27.

Anonyme [1649], TRES-HVMBLE REMONSTRANCE DV PARLEMENT DE PROVENCE. AV ROY, SVR LE GOVVERNEMENT de Monsieur le Comte d’Alais. , françaisRéférence RIM : M0_3816. Cote locale : A_8_10.

Anonyme [1649], TRES-HVMBLE REMONSTRANCE DV PARLEMENT DE PROVENCE. AV ROY, SVR LE GOVVERNEMENT de Monsieur le Comte d’Alais. , françaisRéférence RIM : M0_3816. Cote locale : C_9_52.

B. P. D., H. de [1652], LES VERITABLES SENTIMENS D’ESTAT POVR LA PAIX, ET SVR LE SACRE DV ROY LOVYS XIV. LES MARQVES DE SA CONDVITE pour le repos de son Royaume. Par Mre H. De B. P. D. Paris. , français, latinRéférence RIM : M0_3979. Cote locale : B_16_28.

D. F. [signé] [1649], MONOLOGVE OV ENTRETIEN DE MAZARIN SVR SA BONNE ET SA MAVVAISE Fortune. En Vers Burlesques. , françaisRéférence RIM : M0_2490. Cote locale : C_4_59.

Gondi, Jean-François Paul / [cardinal de Retz] [1649], SERMON DE S. LOVIS ROY DE FRANCE, FAIT ET PRONONCÉ DEVANT le Roy & la Reyne Regente sa Mere. PAR MONSEIGNEVR L’ILLVSTRISSIME & Reuerendissime I. F. Paul de Condy Archèuesque de Corinthe, & Coadjuteur de Paris: A PARIS DANS L’EGLISE DE S. LOVIS des PP. Iesuites, au iour & Feste dudit saint Louis, l’an 1648. , français, latinRéférence RIM : M4_79. Cote locale : C_10_11.

Gondi, Jean-François Paul / cardinal de Retz; Mazarin, Jules [1646], REMONSTRANCE DV CLERGÉ DE FRANCE, faite au Roy à Fontainebleau, le 30. Iuillet 1646. la Reyne Regente Mere de sa Majesté, presente. PAR ILLVSTRISSIME ET REVERENDISSIME Pere en Dieu Messire IEAN FRANÇOIS PAVL DE GONDY, Archeuesque de Corinthe, & Coadjuteur en l’Archeuesché de Paris: ASSISTÉ DE MONSEIGNEVR L’EMINENTISSIME CARDINAL MAZARIN, & de Messeigneurs les Archeuesques, Euesques, & autres Deputez à l’Assemblee generale dudit Clergé, tenuë à Paris, és annees 1645. & 1646. , françaisRéférence RIM : Mx. Cote locale : D_1_7.

La Mère de Dieu, Pierre de (dit Bertius, Abraham) [1647], LES VERTVS ROYALES D’VN IEVNE PRINCE. , français, latinRéférence RIM : Mx. Cote locale : B_1_1.

Saint-Amant / Girard, Marc-Antoine (sieur de) [?] [1649], CAPRICE BACCHIQVE ET BVRLESQVE SVR LA PAIX. , françaisRéférence RIM : M0_624. Cote locale : C_2_24.

Sarasin, Jean-François [?] [1649], LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. , français, latin, espagnol, italienRéférence RIM : Mx. Cote locale : A_6_79.

Sarasin, Jean-François [?] [1649], LA POMPE FVNEBRE DE VOITVRE. AVEC LA CLEF. , français, latin, espagnol, italienRéférence RIM : Mx. Cote locale : C_6_60.

Anonyme [1652], LE DVEL DE MONSIEVR LE DVC DE BEAVFORT IVSTIFIÉ PAR L’INNOCENCE DE SES mœurs, par le succez de ses armes, & par sa fidelité incorruptible enuers les Bourgeois de Paris. AVEC LE PARALELLE DE SES actions, & de celles du Coadjuteur, pour seruir de preuue à ses trois raisonnemens. , français, latinRéférence RIM : M0_1176. Cote locale : B_9_21.

Anonyme [1652], LE DVEL DE MONSIEVR LE DVC DE BEAVFORT IVSTIFIÉ PAR L’INNOCENCE DE SES mœurs, par le succez de ses armes, & par sa fidelité incorruptible enuers les Bourgeois de Paris. AVEC LE PARALELLE DE SES actions, & de celles du Coadjuteur, pour seruir de preuue à ses trois raisonnemens. , français, latinRéférence RIM : M0_1176. Cote locale : B_14_16.

Anonyme [1652], LA CENSVRE ET L’ANTIDOTE DE QVELQVES MAXIMES tres-pernicieuses, contenuës dans vn libelle qui a pour titre, Le recit du duel déplorable entre Messieurs les Ducs de Beaufort, & de Nemours. Addressé à la Noblesse Raisonnable & Chrestienne. , français, latinRéférence RIM : M0_672. Cote locale : B_9_23.