Anonyme [1652], LE RECIT DV DVEL Deplorable entre Messieurs le Duc de Beaufort & de Nemours. Auec ce qui s’est passé dans le Luxembourg entre Monsieur le Prince & le Comte de Rieux. , français, latinRéférence RIM : M0_2992. Cote locale : B_9_19.
page précédent(e)

page suivant(e)

-- 4 --

Non socer a genero, fratrum quoque gratia
rara est.

Si jamais la discorde a paru sur la terre
auec toutes les furies d’Enfer c’est en ce
malheureux siecle dans ce pauure Royaume
qu’elles exercent toute leur barbarie.
Nous auons ressenty le plus dangereux
de ses tiaicts dans la perte d’vn Heros
lequel a esté malheureusement tué par
vn beau Frere qu’on peut dire estre innocent
& criminel. Les loix de l’honneur
permettent non seulement le duël
mais encore le commandement Vn
homme ne passera que pour poultron qui
l’aura refusé ou qui n’aura pas fait vn appel
ayant tesmoigné le sentir picqué
contre vn autre. C’est icy l’antonomie
la Iustice & de la Noblesse.

Le souuerain deffend des düels comme
chef de l’vne & ne les condamne point
comme chef de l’autre estant ce tain qu’il
n’y à que les genereux qui le puissent entreprendre.
Monsieur le Duc de Beaufort
& de Nemours auoient eu il y à quelques
mois querelle touchant le commandement
des armées. Elle auoit esté assoupie
par Mademoiselle, neantmoins elle a



page précédent(e)

page suivant(e)